Mes confidences

Petite, je dansais, je chantais, j'écrivais... Depuis 2 ans, je danse de nouveau (danse intuitive). Ici, je m'autorise l'écriture. Le chant, c'est pour bientôt ! ; - )


Suite à mon dernier Motiv'café (RDV informel des entrepreneurs et porteurs de projets), je partage un 1er échange individuel en visioconférence avec Céline Positivité, consultante auprès de professionnel-le-s entrepreneur-se-s - www.vaguepositive.com.

Appelée par sa nature positive et pétillante, je ressens le besoin que ma joie de vivre transparaisse et dépasse les "Quelle rêveuse !" et "Quelle naïve !" encore présents dans mon subconscient.

De mon côté, je lui propose un voyage et soin énergétique à distance qui me confirme à quel point je suis sur le bon chemin.

 

"Je ne veux pas appartenir à un groupe par peur de me perdre"

Dans notre échange en visio, Céline m'a guidée là où je ne m'y attendais pas : la solitude, la tristesse que j'ai connu plus jeune d'avoir choisi de rentrer dans le moule des valeurs familiales plutôt que de me respecter moi et mes valeurs spirituelles, alors très fortes. Avec pour conséquence aujourd'hui la croyance dont je n'avais pas conscience : "Je ne veux pas appartenir à un groupe par peur de me perdre".

Allez, j'arrête de mentir à moi-même, Céline a touché juste ! Je le vois bien que je ne m'autorise pas ma folie dans un groupe... mon couple, ma famille, les amis, les réseaux. Celles et ceux qui me connaissent le savent. Je suis sur la réserve...

Je pensais jusque-là que c'était par peur du regard de l'autre et de son jugement. En fait, c'est plus subtil que ça : c'est par peur de me perdre, con-fondue dans le moule des valeurs du groupe... et plus loin encore par peur de perdre ce groupe.

Solitude.

Qu'est-ce que je fais de cette croyance ? Comment la dépasser, la transformer ?

Et maintenant ? Qu'est-ce que je fais de cette croyance ? Comment la dépasser, la transformer ? Est-ce que le seul fait de se répéter "C'est possible d'appartenir à un groupe en étant moi-même" suffise ? Je n'y crois pas.

Jusqu'à cette écriture, à part éventuellement dessiner un "bonhomme allumette" pour libérer, je n'avais aucune idée comment dépasser ça. Tout en écrivant, la réponse m'est donnée : un exercice de guérison énergétique ou "Comment utiliser l'énergie pour évoluer, se soigner, réussir ?" que j'ai reçu récemment de Jeffrey Allen, une référence dans le domaine.

Où se trouve cette croyance, cette préoccupation, cette peur dans mon corps ? J'y place mes mains et mon énergie avec amour. Je libère avec des mouvements ce qui vient, émotions, sensations, etc. comme une danse de l'énergie. En 2ème temps, j'exprime "C'est possible d'appartenir à un groupe en étant moi-même" et je pose de nouveau mes mains sur mon corps pour le nourrir de cette intention. C'est aussi simple que ça !

Maintenant à moi de jouer ! Je vous tiens au courant... ; - )

voyage-reve-eveille-soin-energetique-guerisseuse-chaman-bretagne.jpg