Récits de voyages & soins énergétiques

Ces personnes ont voyagé par mon biais dans leur monde intérieur et multi-dimensionnel et se sont libérée. Avec leur autorisation, retrouvez ici le récit de ces voyages, aussi partagés sur ma page publique Facebook @parentheseavecsylvaine.


J'accueille @M pour un soin énergétique en présentiel au jardin. La fraîcheur du jour ne nous permet pas de rester trop longtemps à l'extérieur sans risquer de prendre froid. Je propose à @M de réaliser quelques exercices de respiration, allongée à l'intérieur du chalet à la chaleur du poêle, afin d'amplifier notre présence à l'instant et de se détendre.

Je prends le temps d’appeler l’aide des Intelligences de la Nature et des guides, bulle de lumière et de sécurité, avant un exercice d’expansion de conscience à l’écoute des sons et des vibrations qui nous entourent, de la surface du corps jusqu'à aussi loin que possible au-delà de celui-ci : à sa gauche, à sa droite, puis vers la terre avant de grandir vers le ciel.

Le voyage commence...

A la fin de l'exercice, c'est au niveau de la tête que je me sens appelée, et plus particulièrement à l'arrière gauche de celle-ci près du haut de la nuque. Je pose délicatement mes mains sur le crâne, mes doigts à l'arrière de la tête et commence à explorer l'espace crânien à gauche par des micro-mouvements. Très vite apparaît à moi une grotte sombre profonde et la présence d'un petit être, type troll des forêts surpris de ma présence. Je suis allée trop vite. Il prend peur. Je le rassure. Je me présente et exprime mon intention de présence et un amour sincère. La présence se calme et se transforme en un être d'eau grand et longiligne bleu transparent aux contours nets.

De l'eau en cascade commence alors à longer les parois de la grotte comme pour un grand nettoyage. Mes doigts sont invités à un point précis de la tête de @M. M'apparaît alors un siphon dans le bas de la grotte à l'intérieur de la tête, pile à l'endroit où mon doigt est posé sur le cuir chevelu à l'extérieur de la tête. Ce point est sensible pour @M. Je lui demande de poser son intention ferme de libérer en lui demandant d'exprimer sincèrement 3 fois : "J'accepte d'ouvrir et libérer ce qui doit être libéré". Le siphon s'ouvre et toute l'eau s'y échappe en tourbillon et coule le long du corps à gauche de @M.

Avec un Être d'eau pour guide

Le siphon s'aggrandit et devient une entrée de la grotte. A cette entrée se positionne l'être d'eau dans toute sa grandeur. Il nous empêche de sortir. Je ressens que le soin ne doit pas s'arrêter là et que cet être d'eau est mon guide. De nouveau, j'explore de mes mains au-delà du point sensible maintenant libéré. Je me déplace et suis attirée par le haut de la nuque. Je sens la présence de l'être d'eau carrément en moi et me transforme en plombier !! Le dessous de la tête de @M devient le dessous d'un évier, sa nuque le siphon, le cou un tuyau, ma main droite une pince que je place autour du haut de la nuque. Je visualise alors un écrou vieilli non rouillé bloqué.

L'énergie de sa tête est complètement tournée sur la gauche. Je suis invitée à la replacer. En douceur et micro-mouvements, à l'écoute des résistances, je tourne la tête de @M vers sa droite. Sensations corporelles et émotions sont accompagnées par la respiration. Je reviens au crâne pour faire le point. C'est un grand tuyau dense, couleur rouge framboise, qui se dessine désormais dans mon "écran intérieur". De la fontanelle, au sommet du crâne de @M, il traverse l'intérieur de son crâne, son cou, jusqu'à atteindre la cage thoracique et le bassin. Sensation d'avoir ré-ouvert le canal énergétique de @M.

Superbe corset de soie nacrée

J'appelle la présence de l'être d'eau qui se présente maintenant face à @M. Derrière lui, une magnifique lumière couleur peau. Derrière @M la grotte disparaît doucement. Sous mes mains, je ressens que la blessure cicatrise et se referme. L'être d'eau me "dit" clairement qu'il ne partira pas tant que @M ne se sera pas montrée digne d'elle-même. Apparaît alors un superbe corset de soie nacrée et une jupe dentelle, type Jean-Paul Gaultier sur le corps de @M. Je demande à @M de visualiser porter cette tenue, de ressentir de la dignité, tête haute, et de la beauté. C'est juste l'intention de s'offrir à soi-même cet instant de respect et reconnaissance de soi qui compte... L'être disparaît en vapeur d'eau, la grotte derrière @M n'est plus. @M est entourée de lumière douce couleur peau abricot.

Le retour au corps se fait très délicatement pour @M. Je ressens qu'il est possible qu'il y est une légère perte de repère après avoir replacé l'énergie correctement au niveau de la tête. Elle prend le temps de marcher tranquillement dans le jardin et me confirme de nouvelles sensations corporelles, notamment un ancrage bien plus présent. Un bon repos s'impose ! ; - )

 

Témoignage de @M

J’ai fait deux soins avec Sylvaine. Le 1er à La Pâture es Chênes, le 2ème par téléphone en période de confinement.

Dans les deux cas, j’ai eu la sensation étrange et bienfaisante d’être écoutée, d’être entendue dans ce que j’étais et dans ce que je ressentais, sans avoir forcément besoin de dire grand-chose. J’ai ressenti aussi un profond bien-être, bien au-delà de la détente physique. Un retour à moi.

D’abord, la voix de Sylvaine m’a emmenée loin, en me demandant d’imaginer. Cela m’a fait utiliser mon cerveau, plutôt que de lui demander de se calmer, d’essayer de faire « taire le mental ». C’est très important pour moi.

Ensuite, Sylvaine met des mots sur ce qu’elle ressent en soignant. Elle pose des images qui ont été le reflet de mon ressenti, des endroits où des tensions existaient.

Enfin, j’ai senti la chaleur, l’énergie circuler. Les douleurs se sont déplacées entre le 1er et le 2ème soin car il y avait encore besoin d’une étape. Mais je l’ai vécu comme un changement en cours. Le 2ème soin a ancré de vrais changements dans mon corps et dans ma tête.

voyage-reve-eveille-soin-energetique-guerisseuse-chaman-bretagne.jpg